Fiat Punto II (depuis 2000) performances

Fiat Punto II (depuis 2000) performances


fiat-punto-2-5p-3-4ar-am-99.gif

La direction assistée électriquement dispose d'une double loi d'assistance : city ou normal. Le premier mode permet de démultiplier davantage encore l'assistance. Les roues avant deviennent alors encore plus faciles à tourner, ce qui facilite la conduite en ville et surtout les manœuvres de parking. Passé 70 km/h, il est automatiquement désactivé pour éviter de rouler trop vite avec une direction trop démultipliée et trop peu sensible. Cette direction est par ailleurs agréable et précise ce qui permet de se faufiler partout sans aucun problème. Le freinage est aussi de bonne facture et est appuyé par l'ABS, en série depuis le lancement de la petite Fiat. Seule la fermeté de la suspension vient ternir le tableau.

En ce qui concerne les performances, la palette de motorisations permet de trouver à coup sûr une Punto qui corresponde à ses besoins et à son utilisation. L'agrément de conduite général est bon, mais les mécaniques essences multisoupapes manquent de souplesse à bas régime.

fiat-punto-2-3p-3-4ar-am-99.gif


Le modeste 1.2 8 soupapes de 60 ch tire honorablement son épingle du jeu compte tenu du faible gabarit et du poids limité de la Punto. Parfaite en ville, la Punto 1.2 est tout de même capable de quelques escapades en dehors des villes où son bon équipement et ses équipements de sécurité sont appréciés. Le moteur 1.2 se décline aussi en 16 soupapes (80 ch) mais il perd alors de la souplesse à bas régime, un paradoxe pour une voiture à vocation urbaine. Et sur route ou autoroute, il faut sans cesse cravacher le moteur pour en tirer sa quintessence, ce qui devient fatigant à terme compte tenu du niveau sonore envahissant.

La Punto HGT, avec son moteur 1.8 16 soupapes de 130 ch, est capable d'en remontrer à bien des modèles plus chers. Son look ravageur, ses performances de premier ordre, son excellent équipement la rendent attachante. Et on lui pardonnera son niveau sonore très élevé, largement compensé par les accélérations et un très bon comportement routier. Le revers de la médaille est celui du confort : bénéficiant de suspensions très fermes, la Punto HGT est inconfortable et tressaute trop sur chaussée irrégulière.

Mais la Punto II est aussi disponible avec deux moteurs diesel. Affichant tous deux une cylindrée de 1.9, le premier est la version atmosphérique de 60 ch, le second, suralimenté et équipé de la technologie common rail, développe 80 ch puis 85 à partir d'avril 2002. Enfin, les modèles restylés ont reçu le tout nouveau moteur 1.3 JTD 70 ch.

La Punto D ne brille guère par ses performances. De plus sa mécanique n'est pas très vive et elle est particulièrement bruyante à bas régime. Enfin, de nombreuses vibrations remontent dans la direction et le pédalier, ce qui n'est guère plaisant. Cette version de Punto n'est pas agréable en ville et pas assez performante pour affronter les longs parcours routiers. Elle conviendra pourtant assez bien à une utilisation extra-urbaine limitée à un peu plus de cinquante kilomètres à la campagne par exemple. On bénéficiera alors de son seul réel avantage par rapport à la 1.2 essence développant la même puissance : sa plus faible consommation d'un carburant moins coûteux.

Les versions suralimentées sont beaucoup plus attirantes. Bien sûr, avec seulement 80 ou 85 ch, la Punto TD ne figure pas parmi les turbo diesel les plus performants de la planète. Néanmoins son moteur est beaucoup plus vif et allègre et permet de propulser efficacement la Punto. De plus, les reprises bénéficient de l'effet magique du turbo. Cette Punto TD s'avère efficace en toutes circonstances, mais elle est bruyante et connaît de nombreuses vibrations à froid et à bas régime. Quant au petit 1.3 de 70 ch, il ne démérite pas, bien au contraire. Si sa puissance est inférieure aux versions précédentes, il s'avère encore plus vif que le 1.9 et dispose de davantage de couple que ces versions antérieures. Du coup, la petite Punto ainsi gréée devient très sympa à conduire, tant en ville que sur route. Seuls les longs parcours autoroutiers peuvent paraîtrent un peu longs du fait de la puissance modeste.

 

Annonces

 

 

auto-occasion.fr