Essai la gamme Toyota Starlet


Starlet , une petite méconnue

Starlet , une petite méconnue

Cela fait maintenant de nombreuses années que Toyota propose une petite auto, de la taille d'une Clio : la Starlet. Elle offre une ligne cunéiforme pas désagréable bien que peu innovante et peut recevoir sous son capot trois moteurs : deux essence et un diesel. Mieux vaut oublier le modeste 1,0 l essence commercialisé jusqu'en 1993, qui n'offre que 54 ch et la version diesel, jamais importée en France. Il reste donc la version 1,1 l essence qui offre des performances intéressantes grâce a sa mécanique de 75 ch mais aussi une homogénéité globale très satisfaisante et le 1,3 l sur lequel nous allons revenir.

Les Toyota ont toujours eu une excellente réputation en termes de robustesse et de fiabilité. Ce n'est pas parce que la Starlet porte ce nom péjoratif dans l'Hexagone et qu'il s'agit de la plus petite Toyota, que cette bonne habitude est remise en cause. Ainsi, la Starlet s'avère être une auto simple mais robuste et efficace. Bien entendu, de nombreuses autres concurrentes s'avèrent autrement plus attirantes, que ce soit de l'extérieur comme à l'intérieur : en effet, la tradition des intérieurs solides mais désespérément tristes est aussi conservée. Cela étant, l'ergonomie générale est bonne, de même que le comportement routier, même si la Starlet ne fait pas partie des références de la catégorie.

Starlet , une petite méconnue


Sur route, le moteur 1,3 l se révèle efficace et entraîne avec allant la voiture mais les suspensions sont un peu fermes, ce qui peut nuire au confort sur longs parcours. De plus, les passagers arrières devront faire avec un espace vital à peine suffisant. Toujours au chapitre des critiques, il convient de souligner un accès au coffre assez peu pratique ainsi que des bruits parasites de plus en plus importants au fur et à mesure de l'âge.

Les meilleures versions

Starlet , une petite méconnue Starlet 1300 XL

La Starlet propose, dans un encombrement réduit, des qualités d'endurance et de fiabilité que bien des grandes berlines pourraient lui envier. La voiture passe par contre totalement inaperçue dans la rue. Pour autant, les performances et le confort a bord sont corrects. Malheureusement, la Starlet n'a jamais fait l'objet d'une réelle volonté de développement en France. Ce qui en fait une auto ignorée et surtout qui ne propose pas le rapport prix/équipement habituel chez Toyota (seule la banquette arrière fractionnable est comprise en série). Ce qui en fait une auto chère en neuf. Cependant, sa faible cote rattrape cet handicap en occasion.

Fiabilité

Fiabilité Starlet

La Starlet bénéficie d'une excellente fiabilité s'agissant d'une petite auto.
- Risque d'usure assez rapide du disque d'embrayage;
- Usure parfois rapide des plaquettes de frein, surtout à l'avant.

Annonces

 

 

auto-occasion.fr